Nos actions pédagogiques

Nous pensons que les futurs musiciens ou professionnels de la musique ont tout à gagner à assister régulièrement à des concerts – ce qu’ils ne font pas toujours – pour améliorer leur pratique tout en aiguisant leur sens musical et critique.

Le volet pédagogique de la mission de l’ACDM est donc primordial à nos yeux. Les élèves de l’Ecole Normale de musique Alfred Cortot sont particulièrement assidus, ainsi que les étudiants en musicologie de la Sorbonne. Les enseignants qui les encadrent sont conscients que ces invitations hebdomadaires au Théâtre des Champs-Elysées représentent une véritable chance à ne pas laisser passer. Françoise Noël-Marquis, directrice de l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot et Sylvie Douche, qui anime un séminaire de musicologie à la Sorbonne, envoient chaque semaine une vingtaine d’étudiants au Théâtre des Champs-Elysées et ont véritablement intégré les Concerts du Dimanche Matin à leur cursus pédagogique.

En 2018-2019, nous avons aussi régulièrement accueilli des groupes de jeunes musiciens envoyés par le Conservatoire Maurice Ravel de Levallois, encadrés par leurs parents et professeurs. Claire Lansiaux-Dornic, la directrice, a relayé notre proposition avec enthousiasme auprès des professeurs de son établissement. Nous avons également mis en place un partenariat avec l’Académie Jaroussky et reçu chaque dimanche, tant pour les concerts que pour les ateliers, les enfants du programme « Jeunes apprentis ».

Les témoignages

L’équipe pédagogique du Conservatoire Maurice-Ravel de Levallois tient à remercier vivement l’ACDM pour le partenariat mis en place l’an passé. Nous avons ont pris l’habitude de nous retrouver lors des concerts du Dimanche matin. L’attrait d’une programmation variée de très haute qualité nous a permis de fédérer élèves et parents autour de ce moment musical dominical.

Les yeux éblouis des plus jeunes lorsqu’ils découvrent cette salle mythique, l’enthousiasme des enfants et de leurs parents et leurs retours positifs nous portent à poursuivre notre action autour de ce nouvel outil pédagogique et artistique.

Ces moments d’écoute partagée, hors les murs du conservatoire, nous permettent  d’encourager les sorties aux concerts, d’initier certaines « habitudes culturelles ».

La découverte de la programmation, le choix des concerts, la préparation autour d’un programme suscitent de nombreux échanges. À l’issue du concert, l’esprit critique se développe.

L’opportunité de ce partenariat est une grande chance pour notre conservatoire et c’est avec beaucoup de plaisir et de reconnaissance que nous le poursuivrons.

Claire Lansiaux-Dornic

Directrice du Conservatoire de Levallois

 « L’Ecole Normale de Musique de Paris –Alfred Cortot  attache beaucoup d’importance à la culture musicale de ces étudiants  tout en étant bien consciente que beaucoup d’entre eux ont des moyens financiers très limités voire précaires qui limitent les possibilités d’aller au concert.

La musique de chambre est par ailleurs  une des grandes priorités de l’Ecole Normale.

C’est pourquoi le partenariat proposé par Jeanine Roze Production est une vraie  chance pour notre établissement car il  va tout à fait dans le sens de nos enjeux , et nous en sommes très reconnaissants. »

Françoise Noël-Marquis

Directeur, Ecole Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot

Basée à La Seine Musicale, l’Académie Jaroussky poursuit trois objectifs :

– Permettre la découverte de la musique classique à un public qui en est éloigné, et l’accèsà la pratique instrumentale pour de jeunes enfants ;

– Accompagner de jeunes talents vers une carrière professionnelle ;

– Créer du lien entre professionnels et amateurs, entre les disciplines artistiques, entre le public et les acteurs culturels du territoire.

Le partenariat entre l’Académie Musicale Philippe Jaroussky et l’Association des Amis des Concerts du Dimanche Matin est une chance inestimable pour les Jeunes Apprentis de l’Académie et leurs familles. Depuis novembre dernier, l’Académie Jaroussky a pu bénéficier d’invitations à 7 concerts, soit près de 150 places de concert et 35 places pour les ateliers de découverte des instruments.

Les sorties culturelles font partie intégrante du programme « Jeunes Apprentis » de l’Académie, car nous sommes convaincus qu’elles sont essentielles à la double vocation musicale et sociale du projet. Aller régulièrement aux Concerts du Dimanche Matin permet à ces enfants et à leurs familles de pousser plus facilement la porte d’un lieu de culture prestigieux et de s’y sentir à l’aise et à sa place. Ils s’ouvrent bien sûr aussi à des découvertes musicales, aiguisant leurs goûts, développant leurs repères dans le vaste répertoire de la musique classique. Les Apprentis de l’Académie se préparent d’ailleurs avec leurs professeurs en amont des concerts et sont invités à raconter leur expérience par la suite, ce qui leur apprend à exprimer leurs ressentis, leurs préférences. C’est aussi l’occasion de partager des moments riches en famille et ainsi de faire de la musique un véritable lien unissant l’apprenti musicien à ses proches. C’est pour l’Académie l’assurance d’une implication forte des enfants dans leur projet musical, et la clé de la réussite du parcours des Apprentis.

L’intérêt de nos familles pour ces concerts ne faiblit pas, bien au contraire, et les ateliers connaissent également un immense succès auprès de nos Apprentis, qui ont pu s’essayer à la harpe, la flûte traversière, la contrebasse, le saxophone… Les familles et les enfants nous témoignent régulièrement de leur plaisir et leur fierté d’être accueillis dans un si beau théâtre pour découvrir ces grands artistes, et nous tenons à remercier très chaleureusement Jeanine Roze et l’Association des Amis des Concerts du Dimanche Matin pour cette chance extraordinaire qui leur est offerte et qui participe pleinement à la réussite du projet de l’Académie.

Philippe Jaroussky

Depuis deux ans, les étudiants en musicologie à la Sorbonne (tous niveaux) ont accès aux Concerts du dimanche matin. C’est pour eux une magnifique occasion d’écouter de grands artistes dans une programmation toujours variée. Par ailleurs, la plage horaire du dimanche matin semble parfaitement convenir à des étudiants qui ne rentrent pas « chez eux » (en province) en fin de semaine. Quand le programme le permet (pour ma part, avec les L2 en histoire de la musique XIXe siècle), nous n’hésitons pas à renvoyer nos étudiants vers une écoute directe d’œuvres que nous étudions de façon plus livresque avec eux, en cours. L’an dernier, ils ont même pris en charge la rédaction de notices d’œuvres pour un programme de salle (fictif), leur permettant une application concrète directe de leurs connaissances. Par ailleurs, je ne manque pas de réunir les étudiants de mon Séminaire de Master-Doctorat, une fois par an, dans l’un de ces concerts, que j’essaie de rattacher à ma thématique d’année. C’est aussi très important qu’ils se retrouvent tous réunis autour d’un même événement musical vécu ensemble. Nous ne pouvons que nous réjouir d’un tel partenariat dont nous appelons la poursuite de tous nos vœux.

Sylvie Douche

Maître de Conférences en Musicologie à Sorbonne Université

Galerie photos

© Photos tous droits réservés