Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Raconte-moi une histoire (en musique et en kamishibai)

20 mai 2018 @ 16 h 27 min

Des histoires racontées en kamishibai et accompagnées par un percussionniste

Kamishibaï signifie littéralement : « théâtre de papier ». C’est une technique de contage d’origine japonaise basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois), à trois portes. Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées (entre 10 et 18 pour la plupart), racontant une histoire. Chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto pour l’illustration, le verso réservé au texte dit par le narrateur.
Le kamishibai a suivi l’histoire du Japon depuis le VIIIe siècle. Son origine véritable remonterait au XIIe siècle, époque à laquelle, dans les temples bouddhistes, les moines se servaient des emaki (rouleaux de dessins) pour transmettre des histoires à contenu moralisant à une audience généralement illettrée. Il a connu un renouveau à la fin du XIXe siècle avec l’apparition du cinéma au Japon, mais ce n’est qu’en 1923 qu’apparaît le premier kamishibai pour enfants, intitulé La Chauve-souris d’or. Les années 1950 sont considérées comme l’âge d’or du kamishibai : près de 50 000 conteurs se produisaient alors dans tout le Japon. Plusieurs grands mangakas débutèrent par le kamishibai.

L’atelier « Raconte-moi une histoire » est conçu à partir de la technique du kamishibai et les histoires contées sont issues du catalogue des éditions Callicéphale. Les textes sont interprétés par Laure Gouget, comédienne. Elle est accompagnée de Maxime Echardour, bruiteur et percussionniste, qui accompagne la narration et improvise avec les enfants. A la fin de l’atelier, les enfants illustrent eux-mêmes un kamishibai avec leurs propres sons et bruitages…

En partenariat avec l’Ensemble Almaviva et la Compagnie Cela Dit.

Intervenants

Laure Gouget – comédienne

Laure Gouget est la comédienne qui interprète les histoires et anime l’atelier. Elle s’est formée dans la Compagnie d’Entraînement du Théâtre des Ateliers à Aix, puis au sein de la Classe Libre de l’École Florent, et au Laboratoire de l’Acteur, dirigé par Hélène Zidi.

Elle a participé à plusieurs spectacles en musique comme « Poupées Russes » avec l’Orchestre de Paris, Salle Pleyel, « Monsieur Satie » à l’Espace Cardin, « Hombrecito », avec l’Ensemble Almaviva à la Cité de la Musique, « Le Jardin », au Théâtre de la Nacelle.

Maxime Echardour — percussion

Maxime Echardour est issu des classes de percussion, zarb et piano du CNR de Rueil Malmaison où, au contact de Gaston Sylvestre, il est très tôt sensibilisé aux pratiques traditionnelles et contemporaines. Son parcours se poursuit au CNSMD de Lyon dans la classe de Jean Geoffroy, puis au conservatoire d’Amsterdam. Membre de L’Instant Donné depuis 2003, il approfondit avec cette formation sa connaissance du répertoire contemporain et prend part à de nombreuses créations (Gérard Pesson, Frédéric Pattar, Stefano Gervasoni…). Par ailleurs, il s’implique dans différents ensembles : avec l’ensemble Khaps, quartet associant des musiciens d’Afrique, du Japon et de France, il aborde avec eux les musiques traditionnelles et se produit dans ces trois continents. Son attrait pour la musique mandingue l’incite à suivre des cours de balafon auprès d’un griot au Sénégal. D’autres projets l’amènent à participer à des programmes du KammerKonzert Holland, de l’Opéra de Lyon, de l’EOC, de l’ensemble Hostel Dieu, de l’ensemble Almaviva, de l’ensemble InterContemporain ainsi qu’à des projets du collectif d’acousmaticiens Motus. De 2001 à 2011, il mène avec le Trio de Bubar qui associe 3 percussionnistes, une recherche sur des formes originales d’expressions musicales. Depuis 2015, il interprète le spectacle L’avoir, ôde chantée au savon de Laurent Dupont en France, Allemagne, Autriche, Hollande, Canada, Brésil. Avec l’ensemble Almaviva il a joué Kamchatka, opéra de chambre de Daniel d’Adamo et Marcelo Figueras au Théâtre Colón de Buenos Aires et au Théâtre Dunois à Paris en 2017/2018, puis Le carnaval des animaux sud-américains en 2019.

Dates 2019-2020

Deux spectacles en alternance

Les Musiciens de Brême et autres histoires

  • 13 octobre

  • 19 janvier
  • 22 mars

Contes, comptines à chanter et autres histoires

  • 17 novembre
  • 2 février

  • 26 avril

Participants

Les ateliers « Raconte-moi une histoire » accueillent des enfants de 4 à 6 ans.

Information et réservation

Virginie Champion (06 95 18 01 01) ou acdm75@orange.fr

Partenaires

S'inscrire

Ces ateliers musicaux sont gratuits, sur réservation uniquement. Les enfants doivent impérativement être accompagnés par un adulte détenteur d’un billet pour le concert de la grande salle.

Pour s’inscrire ou avoir plus de renseignements, vous pouvez envoyer un message via le formulaire ci-dessous, ou par mail à acdm75@orange.fr

Détails

Date :
20 mai 2018
Heure :
16 h 27 min
Catégorie d’Évènement: